• Renard Minimal

#27 Minimalisme et obsession



Le minimalisme peut des fois faire penser que l'on va devenir obsédé un peu par tout, par les achats, les dépenses, la façon de consommer, les possessions antérieures et futures... Je ne vais pas dire que c'est totalement faux. Chaque personne vit le minimalisme de façon très intime. Pour certains cela a commencé avec un but financier, pour d'autre spirituel, pour d'autre "politique", et puis pour d'autres esthétique ou écologique ... On n'en finit pas tellement il y aurait de raisons pour commencer ce mode de vie. Cependant comme tout ce qui touche à l'intime cela peut malheureusement se transformer à l'obsession. On peut largement faire la comparaison avec un régime. Et toute personne se débarrassant de ses kilos comme de ses possessions sera constamment en train d'y penser pour ne pas reprendre.


Pour ma part le minimalisme a débuté quand j'ai démangé pour la 14 ème fois, déjà 16 maintenant ... En quelques petites années. Souvent ces déménagement étaient en raison du travail ou des études, et maintenant en recherche d'un lieu de vie le plus adapté à nos besoins. Donc ma motivation était d'une part pratique mais aussi "politique" . J'explique, je me suis sentie touchée par les problèmes de consommation et la mondialisation. Nombre de reportages, lectures et discussions m'ont persuadé que la façon que nous avons de consommer nous mène à notre perte écologique, financière, à l'exploitation des populations, des enfants... Et ça remplit bien les poches d'une poignée d'humains pas plus méritant que les autres, mais certainement avec un diable à l'intérieur du corps.

Pour en revenir à ce que je disais, malgré ma motivation très sérieuse, actuellement je ne suis pas obsédée. Ma solution c'est que des fois j'accepte de craquer (voir cet article), mais comme une personne au régime craquerait sur un gâteau, je sais me reprendre juste après et je compense cela par un geste plus en lien avec ma philosophie minimaliste de base. Aujourd'hui je n'ai pas l'impression d'être obsédée mais j'ai quand même une petite voix qui me rappelle à l'ordre régulièrement.


Pour ce qui est des obsessions, je pense que la pire et la plus néfaste est celle de l'argent. Pour moi "minimalisme" ne rime pas avec privation ou radinerie. Je pense que le minimalisme n'est pas la solution pour faire des économies, car on achète bien moins mais souvent de meilleure qualité et donc plus cher. Cependant pour un temps cela peut vous permettre de rembourser une dette ou un prêt, ou encore mettre de l'argent de côté pour un projet. Mais quand on commence à compter ses sous pour la moindre raison je pense que l'on tombe dans un travers qui s'approche plus de l'obsession financière que du minimalisme. Par exemple j'ai beau être minimaliste je ne veux pas réduire mes repas ou me priver d'un plaisir. Il faut quand même garder en tête que l'on doit trouver du plaisir dans ce que l'on a et ce que l'on fait. Puisque le minimalisme est censé nous apporter une forme de joie, libérée des attractions publicitaires et commerciales, mais pas détachée de nos propres envies.





Le conseil que je donnerai aujourd'hui c'est donc de vous lancer dans le minimalisme peu importe la raison, elle aura toujours un effet positif sur le monde dans lequel nous vivons. Au final vous allez réduire votre empreinte écologique. Mais surtout ne devenez pas obsédé, profitez de la vie, des petits et grands bonheurs. Sinon si vous voulez vraiment vous priver rentrez dans les ordres... ;)


Pour finir la seule solution que je peux vous apporter actuellement c'est de résister à l'obsession en vous autorisant à craquer ponctuellement. Cela vous permettra de rompre un schéma et de relativiser vos ambitions.


Bonne continuation!!



#renardminimal #blogminimalisme #minimalisme

112 vues

Albi, Tarn, France

  • Twitter - Black Circle
  • Instagram
  • Facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now