• Renard Minimal

#25 Deviens minimaliste et tu vas changer!


Devenir minimaliste c'est aussi se transformer. On apprend petit à petit à se détacher des choses futiles, dans nos possessions et dans notre esprit.


C'est un apprentissage au quotidien. Se déplacer plus léger, organiser des choses plus simple mais plus vraies. Se vider l'esprit quand on est envahi. On lâche du poids à tous les niveaux.


C'est ne plus être par ce que l on a mais pour ce que l'on est. Donc en quelques sortes c'est se trouver, approfondir vraiment ce qui nous défini sans le faire en fonction des autres, de la mode... Connaitre ses couleurs, ses passions, ses goûts en tous domaines, ses amis...

Puis cela devient une recherche de l'allègement pour se protéger du stress du quotidien et de des exigences de la société.

Ne serait ce que de faire une valise avec tes besoins et non parce que tu as vu dans une vidéo YouTube ou une pub ou chez des amis, des choses qui ne te serviront pas mais "qui font bien d'avoir"...

Non c'est toi, ta valise et ton voyage (ta vie). Qui mieux que toi peut savoir ce dont tu auras simplement besoin?

Il faut réapprendre à vivre selon ses besoins et non ceux des autres que l'on s approprie maladroitement.


Ce n'est pas quelques choses de facile, car nous sommes toujours tenté d'avoir ce que le voisin possède. Il faut apprendre à combattre "l'envie".


Si vous avez du mal à faire le tri dans tout cela, prenez le temps de faire une pause et de vous imaginez possédant telle ou telle chose et puis demandez vous si vous en tirez finalement de l'intérêt. Parfois le simple fait de s'imaginer permet de libérer l'esprit de cette envie. Des fois même cela apaise. Tout comme un enfant qui s'invente une vie avec des personnages fictifs, lâchez prise et imaginez vous dans un monde rêvé ou vous vivez tout ce dont vous avez envie. Vous verrez que petit à petit l'imagination apporte bien plus de réconfort et calmera vos envies "d'avoir".


Et pour finir surtout un conseil primordial dans le minimalisme, c'est d'avoir peu mais bien. Je parle là du qualitatif. Quand on est entouré de peu de choses, il faut que ces choses soient plaisante à vos yeux, au touché, dans leur utilité. Soignez ce qui vous appartient et surtout l'endroit où vous vivez. Même si ce n'est que pour un court moment.


Quelque chose que l'on entend souvent, c'est de ne pas améliorer son lieu de vie, sous prétexte que vous êtes en loyer. Ce n'est pas à vous, vous n'y vivrez pas toute votre vie. Oui, mais vous y vivez. Et investir un peu de temps et d'argent pour améliorer une pièce avec quelques coups de pinceaux, c'est pour vous! Pour que vous vous sentiez bien dans votre lieu de vie et que ça impacte votre humeur. Cela renvoi au fait de vivre l'instant présent. On peut se projeter et faire des projets, mais il ne faut pas oublier son présent et là où l'on est à l'instant T.


Soyons heureux d'avoir ce que l'on a au lieu d'être triste pour quelque chose que l'on ne possédera peut être jamais.


Cette réflexion m'a libéré de beaucoup de négativité. Je me sens souvent en décalage avec les personnes qui se plaignent de ne pas être propriétaire, ou de ne pas avoir le même niveau de vie que leurs amis. Parce que je sais que eux aussi ont des soucis, parce qu'être propriétaire ne garantie pas de passer sa vie au même endroit, et amène d'autres soucis. Parce qu'attendre que les choses viennent en son temps et se dire que ça arrivera ou pas, mais en attendant je préfère être heureuse avec ce que j'ai plutôt que de morfondre dans l'inaccessible.










97 vues

Albi, Tarn, France

  • Twitter - Black Circle
  • Instagram
  • Facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now