• Renard Minimal

#15 Trier, vider sa bibliothèque.



Tu vas t'attaquer à ta bibliothèque... SI, SI! Mais également tes magazines, tes publicités, tes journaux... Il est temps de faire du vide


Sais-tu que les cartons de livres lors d'un déménagement sont les plus lourds?

Oui, et c'est la parole d'une libraire! Clairement, les livres ce n'est pas la chose la plus facile à quitter. Parce qu'on rêve d'avoir une super bibliothèque, parce qu'on achète plein de bouquins avec des histoires qui nous ont touché ou bien encore on a des ouvrages dédicacées par l'auteur... Bref autant de raisons qui peuvent bloquer l'acte de vider.

Je ne peux pas mettre le nez dans ta bibliothèque et te donner mes conseils personnels sur ce qui te serait bon de donner ou vendre et garder. Mais ce qui est sur c'est que la plupart des livres que tu gardes ne font que remplir ta maison et ne remplissent plus ton esprit.


Je te donne juste quelques infos du métier, sur la valeur des livres lus :


  • Un livre de poche (adulte ou jeunesse): lu ne vaut plus rien (enfin si 1 ou 2 euros). A moins d'avoir un mot de l'auteur ou un dessin à l'intérieur... Tu n'en sortiras pas grand chose. Mais ceci dit ça se donne facilement et se revend aussi facilement. Notamment en vide grenier.


  • Un livre grand format (roman) (adulte ou jeunesse):peut prendre de la valeur s'il s'agit d'une première édition, ou si encore la dédicace a de l'importance. Et encore, il faut que ce soit une oeuvre à succès ou recherchée ou le tirage fut limité, cela aussi ça compte. Bref sans ça tu ne le revendras pas plus cher qu'un petit format.


  • Une BD et comics : elle a de la valeur si c'est une première édition, ou une très vieille édition, ou encore si elle est recherchée, ou en peu d'exemplaires, ou un dessin de l'auteur dedans. Et il faut qu'il ne manque rien car dans ces catégories ça ne se rachète que par des collectionneurs assez exigeants. Aux cas où tes BD n'en feraient pas parti, malheureusement tu ne les revendras pas bien cher non plus.


  • Le livre jeunesse: pareil que la BD. Mais si tu as des classiques et de belles éditions tu peux les vendre un peu plus chers. (le livre jeunesse se revend très bien). Les prix sont très variables mais un bel album couverture rigide ne se vend pas plus de 3 ou 4 euros en vide grenier.


  • Les guides touristiques : passés un an ils deviennent obsolètes. (Allez BYE !) Un conseil donne les ou revend les dans l'année.


  • Les beaux livres (photos, voyage, art...) Eux ce sont les pires! Ils sont énormes, vieillissent souvent mal. En principe on ne le regarde que quelques fois et le reste du temps ils prennent la poussière... Et eux ils ne valent vraiment rien à la revente, sauf cas exceptionnels! Si t'as banqué dans une parution exclusive ( 200 euros le livre). Bien sur si certains sont en très bon état et sur des thèmes sympas (artistes connus), peut être tu en sortiras un peu plus.


  • les livres de cours ou de droit : c'est la même que les guides touristiques, au bout d'un an ça ne vaut plus rien!


  • Les livres de développement perso, ou autres sciences humaines/politique : ne valent rien au bout d'un moment. Ils subissent les tendances et l'actualité. Ils ne prennent pas de valeur. Sauf parution exclusive, rare. Un conseil si tu l'as lu revends le tant qu'il en est temps.( En gros dans les mois à venir)


  • Les pléiades : bon là c'est l’immortalité! Ça vaut cher, peu d'auteurs y sont publiés, y a des collectionneurs. Et donc si tu en as en première édition, gardes les ou vends les. Mais ce sont de très beaux livres.


Ce que je faisais pour vider ma bibliothèque c'est que je donne beaucoup autour de moi. J'avais beaucoup de services de presses, car je gérais plusieurs rayons. Une fois lus je les donnais. Pour ce qui est des livres que j'avais acheté, j'allais chez Gibert Joseph (librairie). J'adore leur principe, ils ont une caisse juste pour les rachats. Ils te donnent le prix et si t'es ok tu repars direct avec ton liquide ou un bon d'achat. Et eux revendes tes livres en boutiques (je rappelle qu'ils font du neuf et de l'occasion). Ensuite avec les bouquins qui me restaient sur les bras, j'allais les revendre aux bouquinistes qui sont dans les rues ou dans les dépôts de livres en ville ou Emmaus.


Petite astuce : vas sur le site de Gibert Joseph, entre le code ISBN de ton livre (sous le code barre, pour les livres commence par 978), et ils te donnent l'estimation d'achat de ton bouquin. Une bonne astuce pour connaitre la valeur des livres que tu souhaites revendre.

Dernière chose, vérifie que non loin de chez toi, se trouve ces nouvelles bibliothèques urbaines. Les anciennes cabines téléphoniques, les arrêts de bus... Deviennent de nouveaux lieux de partage. Quelle belle idée!


Après je ne te conseillerai jamais de prendre une tablette plutôt qu'un livre. Déjà car je défends tous les métiers autour du livre. Puis parce que la tablette est faite de plastiques et de composants électroniques. La tablette consomme de l’électricité... Désolée ça parait illogique dans le minimalisme. Mais il n'est pas moins que le livre est un objet historique et de qualité, transmettant de nombreux savoir faire, qu'il serait dommage de laisser pour de nouvelles technologies avec peu de charmes.

Tu peux également acheter des livres en vide grenier, et la je pense surtout aux livres pour enfants. Vous n'imaginez pas tout ce que vous pouvez trouver et pour de très petites sommes.


J'en reste là, il est justement temps pour moi de remettre le nez dans mes livres qui prennent la poussière...




#minimalisme, #renardminimal, #minimaliste, #défiminimal, #book, #bibliothèqueminimaliste.


0 vue

Albi, Tarn, France

  • Twitter - Black Circle
  • Instagram
  • Facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now