• Renard Minimal

#2 Stop supermarché, la suite !



Deuxième article sur le sujet, si vous n'avez pas encore lu le premier je vous conseille d'y faire un petit tour.

Il n'était pas prévu que j'écrive sur le sujet de si tôt. Sauf que je dois quand même parler de mon retour de marché du samedi matin. Je suis donc allée au marché de mon quartier, et au boucher en bas de chez moi. En arrondissant plus où moins mes dépenses je tombe à 60 euros. Je pense quand même avoir fait de belles provisions (qui partent vite faut quand même l 'avouer). Puis en rentrant je range ma viande au frigo et je me retrouve avec le reste. Je n'ai plus envie de les mettre au frigo. Car je trouve que les fruits et légumes y perdent quelques peu leur saveur.


Mes courses

J'ai dans l'idée de me procurer un garde manger, comme celui qu'avait mes grands parents. Sauf que deux choses posent problème : l'espace, le fait de faire entrer un nouvel objet dans l'appart, et où se le procurer ce garde manger? Sachant qu'au mieux soit je le fabrique, soit je le trouve d'occasion. Vous voyez c'est typiquement le genre de questions que l'on se pose sans arrêt quand on devient minimaliste. Du coup ça prend un certain temps, on réfléchit au mieux. Et à force, on trouve bien souvent de super alternative.


Et il faut dire que celle que j'ai trouvé était sous mes yeux depuis le début...


Je vous explique, j'habite un logement des années 70, de beaux volumes pour un T3, de grandes fenêtres, un appartement traversant, un vide ordure depuis l'appart (qui ne marche plus), des plafonds hauts et un cagibi attenant à la cuisine. (Faut dire que les appartements de l'époque avaient plus de gueule que maintenant). Et du coup ce cagibi... Il y avait dedans des étagères, surement montées par le propriétaire. Je ne m'en servais que pour stocker de la M... Oui,oui clairement. Enfin quand je dis ça, je dis les outils, l'aspirateur, la serpillière, les piles et les ampoules et les produits ménagers. Ni une, ni deux je vide tout! Je prends de quoi tout nettoyer, et je me retrouve avec un magnifique garde manger grandeur nature. Zéro dépense, et un minimum d'efforts d'imagination. Comme quoi le temps de la réflexion permet d'éviter une fois de plus les achats compulsifs et de trouver de meilleures alternatives.


Une fois tout rangé, j'ai donc pu installer mes fruits, légumes et autres. Un vrai kiff! Ca sentait super bon dedans, le mélange ail, pain, légumes, saucisson, agrumes... Franchement on entre la dedans on a envie de se mettre aux fourneaux. Depuis on a renommé le lieu "l'Epicerie".

Pour ce qui est du maintient des légumes et fruits, clairement ils flétrissent plus vite qu'en frigo. Pourtant le cagibi est à l'ombre et bien ventilé. La température y est plus basse que dans l'appartement. Il est clair que certains produits ne tiendront pas plus de quelques jours, il faut donc les consommer dans la semaines ou les deux jours qui suivent. Cela revient encore une fois de plus à être au plus juste dans ses achats. C'est à dire acheter ce qui va être véritablement consommé afin d'éviter le gâchis. Ceux qui ont le plus mal vécu la chose, ce sont les radis... Une gueule horrible. Pourtant je pensais que c'était bien plus résistant, mais il parait que le frigo leur est plus qu'utile à la conservation.


C'est en forgeant que l'on devient forgeron, alors c'est ainsi avec le temps et l'expérience que j'apprendrai à conserver mes légumes et mes fruits. Mais également à les recycler en compote ou autres afin de ne pas les jeter entièrement. Pour l'hiver j'aimerai tenter l'expérience en y ajoutant les fromages, le beurre et les yaourts.


Je vous laisse donc sur les photos de ma super "Épicerie" !








Mon chariot de marché, oui il y a un enfant dans la poussette...

Compote maison de l’après midi.



0 vue

Albi, Tarn, France

  • Twitter - Black Circle
  • Instagram
  • Facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now